L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie s’engage pour l’employabilité

publié le 07/12/2016
Au travers de diverses action, l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) souhaite favoriser l’emploi dans le secteur hôtellerie-restauration pour les années à venir.

Une enquête menée par Besoins en Main-d’œuvre (BMO) et publiée par Pôle emploi au cours de l’années désigne l’hôtellerie-restauration comme l’un des premiers pôles de recrutement national, avec 12,5% des projets. Les 228 791 projets de recrutement dans le secteur traduisent le poids des activités de l’hôtellerie-restauration dans le paysage économique français.
 
Alors que l’étude prospective de France Stratégie sur les métiers en 2022, indique une progression constante des métiers de l’hôtellerie-restauration au cours des prochaines années, l’UMIH souhaite faire face aux besoins accrus de salariés et lutter contre les difficultés de recrutement.
 
Pour cela, l’Union, et ses fédérations départementales, organisent différentes actions dont notamment :

  • Forums emplois sur l’ensemble du territoire ;
  • Campagne de communication et de promotion des métiers de l’hôtellerie-restauration.
 
L’IMIH, qui a signé en 2013 un accord avec le COORACE (fédération nationale d’entreprises et d’associations intermédiaires), afin de favoriser l’emploi et l’insertion dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, développe toujours plus d’actions, en répondant à deux objectifs :
  • Faciliter l’accès à l’emploi dans les métiers en tension de l’hôtellerie-restauration des salariés en parcours de formation et ou d’insertion ;
  • Satisfaire également les besoins de main d’œuvre qualifiée des professionnels employeurs.
 
Plus d’informations sur le site de l'UMIH


Un article Mission Handicap