“Chez Elior, le handicap n’est pas un handicap“

Christelle Room, Responsable Diversité
publié le 17 octobre 2012
Troisième opérateur en Europe de la Restauration sous contrat et des Services associés, Elior exerce son métier dans 3 activités : la Restauration, les Concessions et les Services. Avec la signature d’une convention de partenariat entre son activité de services et  l’Agefiph au mois de septembre, Elior marque sa volonté d’engagement en faveur du handicap.

Pouvez-vous nous parler des engagements du Groupe Elior, en faveur des personnes en situation de handicap ?
 
Au mois de septembre, nous avons signé une convention de partenariat avec l'Agefiph pour l'insertion et le maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap sur le périmètre d’Elior Services. Ainsi l’ensemble des activités du Groupe est engagé en faveur du handicap. Mais nos engagements datent depuis 2001.
 
Au sein du groupe Elior, nous travaillons dans 3 domaines d’activités, la restauration (restauration collective), les concessions (la restauration dans les gares, les autoroutes, les aéroports, les loisirs et les établissements culturels) les services (propreté, facility management, …). Chaque domaine d’activité mène des actions spécifiques à son secteur, permettant ainsi d’avoir une politique handicap plus efficace parce que plus proche des réalités opérationnelles de terrain. Ces actions s’articulent autour de 5 piliers :
 
  • Le recrutement et l’intégration,
  • Le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap,
  • La collaboration avec le secteur protégé et adapté,
  • L’action avec et auprès des clients en faveur du handicap,
  • La sensibilisation et la formation des équipes.
 
 
Quelles actions mettez-vous en place pour sensibiliser les salariés au handicap ?
 
Pour sensibiliser l’ensemble de nos salariés, nous utilisons volontiers une pédagogie ludique sous la forme de jeux afin de faire travailler ensemble des collectifs de travail.
 
Au sein de l'activité Restauration du Groupe, nous sommes associés avec Grégory Cuilleron, révélé par les émissions culinaires de M6 et ambassadeur de l’Agefiph, pour animer notamment des ateliers culinaires « Toques chef »  à destination des enfants et des lycéens. L’objectif de ces ateliers est de montrer aux plus jeunes qu’une personne en situation de handicap est capable de cuisiner.
 
Pour l’activité Concessions, nous organisons, lors de la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées, le « Trophée Handicap ». Parrainé par Gregory Cuilleron, ce concours récompense les innovations des équipes mises en place ou à réaliser en faveur des personnes handicapées (recrutement, intégration, maintien dans l’emploi).
 
Nous sensibilisons les managers en proposant des formations sur le recrutement de travailleurs handicapés, en essayant de répondreà deux questions essentielles, comment intégrer une personne handicapée ?
Et comment maintenir l’emploi des personnes en situation de handicap ?
 
Au niveau du Groupe nous avons un leaflet de communication qui rassemble toutes les bonnes pratiques en faveur du handicap. Enfin, nous organisons des visites et mettons en place des actions avec des ESAT et des EA, afin de sensibiliser les salariés au secteur protégé et adapté. Nous communiquons régulièrement par le biais de notre intranet et des revues internes.
 
Comment faites-vous pour maintenir l’emploi des travailleurs handicapés au sein du Groupe Elior ?
 
Nous accompagnons tout au long de l’année les salariés qui le souhaitent dans leurs démarches administratives de reconnaissance du statut de travailleur handicapé. Nous travaillons en relation avec la médecine du travail et les Sameth, en fonction de leurs préconisations nous apportons des solutions adaptées aux salariés en situation de handicap. Cela peut se traduire par des aménagements de poste de travail en termes d’horaires (temps partiel, mi-temps), mais aussi techniques, tels que l’accompagnement au financement d’appareils auditifs.

Quels types de postes proposez-vous ?
 
Au sein du groupe Elior, nous prônons l’égalité des chances pour tous. L’ensemble de nos offres sont ouvertes aux personnes en situation de handicap. La plupart de nos métiers concernent des postes opérationnels sur le terrain (assistant manager, employé de restauration, cuisinier etc.). 
 
Par ailleurs, pour faciliter l’intégration des salariés, nous avons amélioré notre outil de recrutement. A l’avenir, lorsqu’un candidat en situation de handicap postulera à une offre, il pourra indiquer si son handicap nécessite un aménagement lors de l’entretien de recrutement.
 
 
Les postes proposés dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration sont des  métiers difficiles, sont-ils réellement accessibles aux personnes en situation de handicap ?  
 
Afin d’éviter les mauvaises surprises, les candidats doivent se renseigner sur les contraintes du poste en lisant attentivement le descriptif de l’offre, ou en posant les bonnes questions lors de l’entretien. Les stages sont aussi un excellent moyen pour une personne en situation de handicap de découvrir un métier et son environnement. Chose que nous proposons régulièrement au sein de nos établissements.
 
 
Combien de personnes en situation de handicap avez-vous recrutées sur l’année 2011 et Quelles sont vos prévisions pour l’année 2012 ?
 
Nous avons un taux d’emploi direct de 5.9%. En revanche nous ne faisons aucunes prévisions, notre principal objectif est de maintenir l’emploi des personnes en situation de handicap tout au long de l’année.
 




Propos recueillis par Olivier Angelini