Faire d’un cadre légal une opportunité pour repenser les profils et les procédures de nos métiers

Sophie Rooryck, Responsable RH en charge de la mission Handicap & Diversité
publié le 07 mai 2015
Fortement engagé en faveur de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, le groupe Quick a signé un deuxième accord d’entreprise en 2014, avec l’ensemble des partenaires sociaux. Sophie Rooryck, Responsable RH en charge de la mission Handicap & Diversité, nous présente les différentes actions mises en place. 
 
Quels sont les engagements du Groupe Quick en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap ?

Notre premier accord d’entreprise a été signé en 2010, les premiers engagements ont été réalisés sur la sensibilisation et la formation des collaborateurs au handicap. Afin de structurer notre politique handicap, nous avons nommé une personne en charge de la mission handicap du groupe. En 2014, nous avons signé un deuxième accord sur 3 ans avec l’ensemble des organisations sociales, nous engageant notamment sur le recrutement et le maintien dans l’emploi. Pour déployer nos actions au niveau national, nous disposons de relais en régions. Enfin, nous travaillons avec une assistante sociale et deux personnes des ressources humaines qui centralisent les actions.  

Que faites-vous pour sensibiliser les salariés ?

Nous avons lancé une campagne d’affichage au niveau du siège, nous utilisons des jeux de sensibilisation tels que KAPouPAKAP afin de communiquer de manière plus ludique auprès des salariés. Nous avons également tourné un film dans 4 restaurants et au siège de Quick pour présenter la situation professionnelle de 5 collaborateurs porteurs de handicaps différents. Ce film a notamment été récompensé en 2011 au Festival Regards Croisés et en 2012 au Grand Prix du Festival dans la Boîte. Enfin, nous travaillons avec des associations engagées en faveur du handicap telle que Hangagés.

Pour mieux sensibiliser les salariés en région, nos actions sont relayées par les directeurs régionaux qui organisent notamment des séminaires et des activités sportives. Le fait de sensibiliser et de communiquer régulièrement à un effet positif sur les salariés et permet ainsi de réduire les préjugés vis à vis des personnes en situation de handicap.  

Quels profils recherchez vous ?

Tous nos postes sont ouverts aux personnes en situation de handicap. Nous recrutons en priorité sur des fonctions opérationnelles tels que des managers (100 postes ouverts) de niveau Bac+2/4 dans les domaines du commerce et de l’hôtellerie restauration, avec ou sans expérience. Des directeurs (20 postes ouverts) possédant 5 à 10 ans d’expérience dans la gestion d’un centre de profit. Les candidats peuvent postuler directement sur notre site : www.recrute.quick.fr. Pour 2015, nous avons prévu d’embaucher 8300 personnes (CDI+ CDD) au niveau national. Ce chiffre comprend les recrutements faits par les franchisés pour leurs restaurants. La franchise représente 75% du réseau Quick. Nous recrutons également pour les fonctions supports au siège.

Proposez-vous des postes en alternance ?

Oui, nous avons notamment mis en place en 2014 une classe dédiée avec le CFA Stephenson amenant à l’obtention d’un BTS management des unités commerciales. La formation des apprentis se fait en alternance au CFA et en restaurant. A l’issue de leur formation, les candidats peuvent devenir manager au sein de nos établissements ou poursuivre leurs études vers une licence.

Les métiers de la restauration sont contraignants, avez-vous des difficultés à recruter des personnes en situation de handicap?

Ce sont surtout  des métiers exigeants en termes de process. Nous recherchons des personnes motivées avec des compétences  propres à ce métier. Nous travaillons avec des ergonomes afin d’aménager les postes de travail chaque fois que cela est nécessaire pour intégrer des nouvelles recrues ayant un handicap. Le handicap n’est pas un frein au recrutement. Nous avons par exemple mis en place des voyants lumineux dans nos établissements afin de favoriser l’intégration des salariés malentendants.

Combien de personnes en situation de handicap avez-vous recrutées ?

Au niveau des restaurants exploités directement par Quick nous avions dans nos effectifs 110 salariés en situation de handicap en 2013, 134 en 2014, soit une augmentation de 21,8%. Plus de 87% de nos restaurants exploités en propre ont des collaborateurs en situation de handicap.
 
Propos recueillis par Olivier Angelini