“ Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration manque de formations adaptées au handicap “

Caroline de Andrade, Chargée de l'Emploi des personnes Handicapées
publié le 20 juillet 2012

Accor est un groupe Français, premier opérateur hôtelier mondial présent dans 90 pays. Avec plus de 180 000 collaborateurs sous enseignes Accor à travers le monde le Groupe propose un portefeuille unique de marques complémentaires, du luxe à  l’économique à travers le monde : Sofitel, Pullman, MGallery, Novotel, Suite Novotel, Mercure, ibis, hotelF1 etc. Le Groupe Accor marque sa volonté d’engagement en faveur de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap avec un 3ème  accord triennal.

 

Pouvez-vous nous parler des engagements du Groupe Accor au niveau de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap ?

Le groupe Accor a toujours été très engagé en faveur de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, la Mission Handicap a été créée en 1992. Nous avons signé 5 conventions auprès de l’Agefiph et notre 1er accord avec les partenaires sociaux, agrée par la Direccte, date de 2005. Aujourd’hui nous sommes sur un 3ème accord pour 3 ans, de 2012 à 2014.

Les actions principales de notre politique Handicap sont :

  • Emploi et Recrutement,
  • Le maintien dans l’emploi,
  • formation,
  • Les achats auprès du secteur protégé et adapté,
  • Communication et sensibilisation,

Notre Mission Handicap se compose de deux personnes et nous travaillons avec 6 relais en région (nos délégués emploi).

 

Quelles actions mettez-vous en place pour sensibiliser les salariés au handicap ?

La communication interne et externe est l’un des axes forts de notre politique handicap. Pour sensibiliser nos salariés au handicap nous mettons en place des campagnes d’affichages  au niveau national ou des journées de sensibilisation. Nous communiquons également par intranet où les salariés  peuvent s’informer sur l’ensemble de nos actions.

Cette année nous avons participé au mois de mai à la 1er édition du Free Handi’seTrophy qui est un raid Handi’Valid de 800 km destiné aux entreprises engagées en faveur du handicap. 12 collaborateurs du Groupe Accor, (mais 110 inscrits), dont 6 en situation de handicap, ont participé à cet évènement pour changer le regard sur le handicap dans la vie professionnelle.

Ce sont des actions clés qui permettent d’aborder le sujet du handicap autrement que par la voix de l’obligation légale.

 

Quels types de postes proposez-vous ?

Au sein du Groupe Accor tous nos postes sont ouverts aux personnes en situation de handicap et  répartis dans différents domaines:

  • Pôle restauration (métiers de la cuisine et de la salle),
  • Hébergement (femme de chambre, gouvernante etc.)
  • Réception,
  • Technique (maintenance),
  • Toutes les fonctions de manager
  • Plus les fonctions supports.

 

Comment faites-vous pour maintenir l’emploi des travailleurs handicapés au sein du Groupe Accor?

Nous travaillons avec une entreprise spécialisée et un cabinet d’ergonomie conseil et nous agissons en fonction de leurs recommandations. Cela passe par l’aménagement du poste de travail ou le financement d’aides spécifiques (aides compensatoires, aide au transport…)

Nous finançons également des bilans de compétences ou d’orientation plus approfondis qui permettent de faire un bilan professionnel complet avec le salarié et trouver ainsi de nouvelles pistes pour une reconversion professionnelle.

 

Les postes proposés dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration sont des  métiers difficiles, sont-ils réellement accessibles aux personnes en situation de handicap ?

Oui, ce sont des métiers physiques, généralement exercés debout, mais au sein du groupe Accor les recrutements concernent bien souvent des personnes atteintes de déficiences intellectuelles ou psychiques. Sur ce type de handicap nous avons moins de difficulté à recruter mais cela nécessite un investissement plus important sur l’accompagnement.

Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration manque de candidats en situation de handicap mais aussi de formations adaptées au handicap qui pourraient permettre d’accéder à tous les métiers du secteur.

Au sein du groupe Accor nous avons mis en places des dispositifs de formation sur mesure de 4 à 8 mois en partenariat avec des CFA, l’AFPA, ce sont des formations passerelles où nous privilégions les épreuves pratiques, contrairement aux formations existantes. Ces dispositifs s’exercent sur le rythme d’une alternance et le candidat est 2 jours en CFA, 2 jours en entreprise et 1 jour en établissement spécialisé pédagogique (IME, IMPro, EREA, ULIS…).

 

Accor est à l’initiative du nouveau site Handi-hotellerie-restauration.fr, quel est l'objectif de ce site ?

Avec handi-hotellerie-restauration.fr nous souhaitons développer notre dispositif de recrutement de personnes en situation de handicap et faire découvrir aux candidats et à tous les publics, nos métiers. Ce site va permettre également de favoriser les rencontres avec les différents acteurs de notre secteur. L’objectif principal est de promouvoir le secteur de l’hôtellerie et de la restauration qui propose de nombreuses opportunités de carrière.

 

Combien de personnes en situation de handicap avez-vous recrutées sur l’année 2011 et quelles sont vos prévisions pour l’année 2012 ?

En 2011 nous avons recruté 61 personnes en situation de handicap sur un total de 536 personnes. Pour 2012, nous souhaitons respecter notre accord et réaliser plus de 30 recrutements par an.

 

 

 

Propos recueillie par Olivier Angelini