“Sensibiliser en accueillant des stagiaires en situation de handicap"

Eloïse Salinas, Responsable Mission Handicap & RSE
publié le 06 avril 2012

 

Leader européen du tourisme de proximité, le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs développe des concepts de vacances et de loisirs innovants grâce à un modèle économique original basé sur le tourisme et l’immobilier.

Engagé en faveur de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap depuis 2005, le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs souhaite pour l’année 2012 renforcer sa politique d’engagement, en signant un accord regroupant l’ensemble de ses secteurs d’activités.

 

1)  Pouvez-vous nous parler de la politique Handicap du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs ?

Entre 2005 et 2011, nous avons signé, avec la direction du travail et nos partenaires sociaux, des accords spécifiques à ces deux domaines. Aujourd’hui nous sommes dans une logique de groupe intégré et nous souhaitons donner à notre politique handicap une cohérence d’ensemble, en uniformisant nos process.

La mission handicap du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs se compose d’une Responsable de projet en charge de la définition de la politique handicap et du pilotage des actions, d’une Chargée de Mission qui travaille notamment sur le recrutement et le maintien dans l’emploi et d’une Assistante de projet qui accompagne notamment nos salariés dans les démarches administratives relatives au handicap.

Nos  principales missions sont :

  • Le recrutement et l’accueil de stagiaires reconnus travailleurs handicapés
  • La gestion de carrière et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés
  • La formation des travailleurs handicapés et la gestion de leur carrière
  • Les achats auprès des ESAT ou des Entreprises Adaptées
  • La sensibilisation aux handicaps de l’ensemble des salariés

 

Le handicap étant une thématique transverse dans l’entreprise, nous avons identifié, dans chaque Service de l’entreprise des référents métiers (référent recrutement, référent formation, référent achat secteur protégé/adapté).

 

2) Comment faites-vous pour sensibiliser vos salariés au handicap ?

Nous pensons que l’une des meilleures façons de sensibiliser les salariés aux handicaps est de favoriser la rencontre de la personne. Bien encadré par la Mission Handicap, cela permet de lever les préjugés classiques (absences récurrentes, manque de dynamisme, handicap visible et aménagements de poste importants). Dans certaines situations, ces actions redonnent même une certaine cohésion au sein de l’équipe accueillante : tout le monde est impliqué dans un même projet humain (faire découvrir leur métier à une personne en reconversion professionnelle par exemple) !

La sensibilisation passe également par une campagne interne d’information : des plaquettes de présentation de la Mission Handicap ont été à tous les collaborateurs des sites du Groupe et une campagne d’affichage a été menée, mettant  à mal 3 stéréotypes récurrents dans le monde de l’entreprise :

 

  • Le handicap ne me concerne pas, 
  • Faire reconnaître son handicap, ça ne sert à rien,
  • Un salarié handicapé est un frein à la performance.

 

Nous diffusons également régulièrement des actualités, outils de sensibilisation (e-learning, séquence filmée…), informations générales via l’espace dédié à la Mission Handicap sur notre intranet.

De plus, lors de l’arrivée d’un nouveau collaborateur en situation de handicap, nous proposons une sensibilisation à l’équipe accueillante et au manager, si cela est nécessaire bien entendu, et si et seulement si le collaborateur concerné est d’accord.

Enfin, la Mission Handicap est présente lors de la plupart des événements organisés pour les salariés de notre siège social (Semaine du Développement Durable, Semaine de la Mobilité…).

 

3) Quelles sont vos stratégies pour maintenir l’emploi des travailleurs handicapés ?

Nous accordons beaucoup d’importance au suivi régulier de nos travailleurs handicapés afin d’identifier, le plus en amont possible, l’apparition d’éventuels besoins spécifiques. L’objectif étant  d’anticiper au maximum les inaptitudes.

Afin d’améliorer les conditions de travail des personnes en situation de handicap, nous travaillons en étroite collaboration avec la médecine du travail et en fonction de leurs recommandations nous mettons en place des solutions techniques ou organisationnelles (aménagements de poste et des changements d’horaires).

 

4) Rencontrez-vous des difficultés pour recruter des personnes en situation de handicap ?

En effet, la majorité des postes proposés au sein du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs demandent de bonnes connaissances en anglais. De ce fait, nous avons quelques difficultés à recruter ce type de profil auprès des travailleurs handicapés.

Pour améliorer la correspondance entre nos besoins en matière de recrutement et les candidatures Travailleur Handicapé qui nous parviennent, nous sensibilisons régulièrement nos partenaires spécialisés dans l’insertion professionnelle des personnes handicapées (les centres de formations, les Cap emploi). Nous  faisons également appel à un cabinet de recrutement spécialisé.

 

5) Proposez-vous des postes en alternance ?

Nous accueillons entre 170 et 200 jeunes chaque année en alternance sous forme de contrat de professionnalisation.

Les formations proposées concernent l’animation et la réception et débouchent sur un diplôme délivrés par la Chambre de Commerce et d’industrie, la jeunesse et sport, et l’AFPA. Pour cela, nous travaillons avec deux centres de formations partenaires : l’Ecole The Village Grand Ouest et le C.L.T.A.

Les diplômes concernés sont :

  •  L’animation : Diplôme d’animateur avec spécialités : Cirque, Soirée, danse,  Son et lumière, Club enfants, Diplôme d’animateurs polyvalents, Sport. (Pré-requis : BAFA + 1ère expérience, l’anglais est un plus.)
  •  La réception: Diplôme de gouvernante en hôtellerie, d’agent en hôtellerie  (Pré-requis : 1ère expérience + anglais correct)

En effet, nous observons souvent un déficit de formation du public travailleur handicapé qui postule au sein de notre Groupe. L’alternance permet donc d’accueillir davantage de personnes en situation de handicap et de les accompagner dans une professionnalisation correspondant aux métiers sur lesquels nous recrutons.

 

6) Combien de personnes en situation de handicap avez-vous recrutées en 2011 ? Et quelles sont vos prévisions pour 2012 ?

Pour l’année 2011, nous avons dépassé nos objectifs avec un recrutement de 30 personnes en situation de handicap (CDD et CDI confondus). Actuellement nous sommes toujours en négociation de notre prochain Accord Handicap, mais nous souhaitons recruter  au minimum 100 travailleurs handicapés sur 3 ans.

 

 

 

 

Propos recueillis par Olivier Angelini